5 Décembre 2022

Je t’ai prise pour mère, moi l’ouvrier de la création

Hymne de Saint Romanos le Mélode Celui qui, sans mère, fut engendré par le Père avant l’aurore, aujourd’hui, sans père, a pris chair en toi sur la terre ; aussi l’étoile annonce-t-elle la bonne nouvelle aux Mages, et les anges avec les bergers chantent ton enfantement sans semence, pleine de grâce. 

La vigne portait sur les bras de ses sarments la grappe qu’elle avait donnée sans le secours du vigneron, et lui disait : « Ô toi mon fruit, ô toi ma vie, toi de qui je sais que je suis ce que j’étais, toi mon Dieu, en voyant intact le sceau de ma virginité, je proclame en toi le Verbe immuable devenu chair. Je ne sais rien de la génération, je sais que tu... Lisez l'article

7 Octobre 2022

Prière

de Saint Isaac le Syrien

Rends-moi digne, Seigneur, de te connaître et de t’aimer, mais non point de cette connaissance que l’on acquiert par l’étude et qui disperse l’Intellect ; rends-moi digne de cette connaissance dans laquelle l’Intellect, en te contemplant, glorifie ta nature, ravi dans cette contemplation qui lui enlève la sensation du monde. Rends-moi digne d’être... Lisez l'article

13 Juillet 2022

Pour le temps de l’année liturgique ou de celui de la « grâce » en permanence…

N’oublions pas que dès la Pentecôte, la descente du Saint-Esprit se poursuit toute l’année liturgique : l’action de la grâce est en permanence disponible pour celui qui la demande avec ferveur. Sans elle, il n’y a point de salut puisque : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » (Jean XV, 5).

Écoutons tout d’abord, Geron Syméon (Kragiopoulos)1 avant de lire l’hymne de Saint Ephrem et l’ode de Salomon qui nous rappellent, exhortent à vivre la grâce du baptême d’eau, de feu et d’Esprit, toujours disponible mais enfouie en nous, à laquelle il nous est toujours possible de puiser pour notre union au Christ. « Par la descente... Lisez l'article

10 Janvier 2022

De la sainte veille

Jésus aimait prier la nuit, dans la solitude. « Veillez et priez » dit-il à ses disciples1. Depuis les origines du christianisme les chrétiens ont pratiqué la veille, aussi bien en commun, dans la liturgie, que dans l’ascèse personnelle. « Soyez donc vigilants, car vous ne savez pas quand le Maître de maison reviendra, tard le soir, ou au milieu de la nuit, au chant du coq ou à l’aube [moments qui ont fixé la prière nocturne des moines]. S’il vient à l’improviste, qu’il ne vous trouve pas endormis. Et ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez »2. Jésus viendra sans prévenir, comme un voleur dans la nuit3. La veille est donc l’attente de l’Époux, selon la parabole des dix vierges que le Grand Canon4 évoque à plusieurs reprises et qui surgira avec tant de force au début de la Semaine sainte :

Voici que vient l’Époux au milieu de la nuit. Heureux le serviteur qu’il trouvera vigilant. Malheureux celui qu’il trouvera dans la torpeur. Ah ! mon âme, ne te laisse pas vaincre par le sommeil, à la mort tu serais livrée, hors du Royaume rejetée. Mais éveille-toi et dis : Saint, saint, saint es-tu, ô Dieu ! Par... Lisez l'article

Mon Seigneur est Résurrection. Il ressuscite les morts du matin au soir et du soir à l’aurore.  Ce que le matin ensevelit, le Seigneur le ressuscite le soir, et ce que le soir ensevelit, le Seigneur le ressuscite le matin. Quelle œuvre est-elle plus digne du Dieu vivant que ressusciter les morts et les ramener à la vie ?  Que d’autres croient en un Dieu qui a... Lisez l'article

4 Mars 2020

Prière pectorale de Saint Patrick (5è siècle)

Voici une proposition pour entrer dans l’arène quotidienne du Grand Carême, par la voix de l’Apôtre de l’Irlande qui nous donne une véritable armure.

Je m’attache en ce jour Àlapuissante force de l’Invocation de la Trinité Je crois le Dieu Un dans la Trinité, Créateur de l’univers. Ce jour je m’attache Àla force de l’Incarnation du Christ et de Son Baptême, La force de Sa Crucifixion et de Ses Funérailles, La force de Sa Résurrection et de Son Ascension,... Lisez l'article

9 Janvier 2020

Dans mon cœur…

Saint Nicolas de Jitcha, Prières sur le lac, Éd. L’Âge d’homme Traduit du serbe par Zorica Terzič

Dans mon cœur je descends profondément pour voir qui y habite hormis moi et Toi, Dieu Éternel ! Et je trouve avec crainte des étrangers sans nombre, qui se disputent le partage de mon cœur. J’en trouve autant dans mon cœur que le temps ne contient d’âmes humaines et non humaines depuis Adam.  Puis je comprends pourquoi mon cœur est affaibli et ne... Lisez l'article

5 Décembre 2019

Prière de l’aurore

Archimandrite Sophrony,  Sa vie est la mienne, Éd. du Cerf, Paris 2012

Dieu éternel et Créateur de toutes choses,  Toi qui, dans Ton insondable bonté,  m’as appelé du non-être à cette vie,  qui m’as accordé la grâce du baptême  et de la nouvelle naissance d’En-haut,  qui as apposé le sceau du Saint-Esprit sur les membres de mon corps  dans le... Lisez l'article

13 Mai 2019

Mon deuil s’est soudain transformé en liesse

Les femmes porteuses d’aromates ont envoyé en avant Marie Madeleine au sépulcre selon le récit de saint Jean le Théologien. Il faisait noir, mais l’amour l’éclairait : aussi a-t-elle aperçu la grande pierre roulée de devant la porte du tombeau et elle retourna dire : « Disciples, sachez ce que j’ai vu : la pierre ne recouvre plus le tombeau. Auraient-ils enlevé mon Seigneur ? Pas de gardes en vue, ils ont fui. Serait-il ressuscité, Celui qui offre aux hommes déchus la résurrection ? » […] 

Celui qui voit tout, voyant Madeleine vaincue par les sanglots et accablée de tristesse, en a eu le cœur touché. […] Celui qui sonde les reins et les cœurs, sachant que Marie reconnaîtrait sa voix, appela sa brebis, Lui, le vrai pasteur : « Marie », dit-il. Aussitôt elle Le reconnut : « C’est bien mon bon pasteur qui m’appelle pour me compter... Lisez l'article

Ayant préféré aux privations la vie avare et cupide, je gémis maintenant, ô Sauveur, sous le poids qui m’écrase. Aie pitié de moi, ô Dieu, aie pitié de moi ! J’ai paré la figure de ma chair du vêtement bigarré des passions infâmes et je suis condamné. Aie pitié de moi, ô Dieu, aie... Lisez l'article

21 Décembre 2018

Le mystère du Dieu fait homme

Gloire à Toi, Père et Fils et Esprit Saint, divinité que l’on ne peut saisir, indivisible dans sa nature. Nous T’adorons dans l’Esprit Saint, nous qui possédons ton Esprit, car nous l’avons reçu de Toi. Envoyé et sorti du Père, le Verbe est descendu  et Il a habité tout entier dans les entrailles de la Vierge. ... Lisez l'article

19 Décembre 2018

« Levez-vous, bondissez de joie »

Venez, sages, admirons la Vierge Mère, la fille de David, cette fleur de beauté qui a enfanté la merveille. Admirons la source d’où jaillit la fontaine, le navire tout chargé de joies qui nous apporte le message venu du Père. Dans son sein très pur, elle a reçu et porté ce grand Dieu qui gouverne la création, ce Dieu par qui la paix règne sur terre et dans les cieux. Venez, admirons la Vierge toute pure, merveilleuse en elle-même. Seule parmi les créatures, elle a enfanté sans avoir connu d’homme. Son âme était pleine d’admiration, et chaque jour elle glorifiait Dieu dans la joie pour ces dons qui semblaient ne pouvoir s’unir : son intégrité virginale et son enfant bien-aimé. Oui, béni soit celui qui est né d’elle ! ...

Elle le porte et elle chante ses louanges avec de doux cantiques ... : « Ta place, mon fils, est au-dessus de tout ; mais, parce que tu l’as voulu, tu t’es fait une place en moi. Les cieux sont trop étroits pour ta majesté, et moi, la toute petite, je te porte ! Que vienne Ézéchiel, qu’il te voie sur mes genoux ; qu’il se prosterne et adore ; qu’il... Lisez l'article

15 Octobre 2018

Hymne 15

Saint Syméon le Nouveau Théologien, in « Hymnes », vol. I, Éditions du Cerf, SC n°156, Paris, 1976

Tu es donc, maintenant, en nous, en train de faire toutes ces redoutables merveilles ;  quelles merveilles ? – Écoutez, entre beaucoup, ces quelques-unes : car même si tout ce que nous avons dit dépasse déjà toute stupeur, écoute pourtant, maintenant, des merveilles plus redoutables encore ! Nous devenons membres du Christ – et le Christ devient... Lisez l'article

11 Septembre 2018

La lumière qui me conduit par la main

Nous savons l’amour que Tu nous as donné, sans limite, inexprimable, que rien ne peut contenir ; il est lumière, lumière inaccessible, lumière qui agit en tout... Que ne fait-elle pas, en effet, cette lumière, et que n’est-elle pas ? Elle est charme et joie, douceur et paix, miséricorde sans compter, abîme de compassion. Quand je la possède, je ne la remarque pas ; je la vois seulement lorsqu’elle s’en va ; je me précipite pour la saisir, et elle s’envole tout entière. Je ne sais que faire et j’épuise mes forces. J’apprends à demander et à chercher avec larmes en grande humilité, et à ne pas considérer comme possible ce qui dépasse la nature, ni comme l’effet de ma puissance ou de l’effort humain ce qui vient de la compassion de Dieu et de sa miséricorde infinie...

Cette lumière nous conduit par la main, nous fortifie, nous enseigne, se montrant et puis fuyant lorsque nous avons besoin d’elle. Ce n’est pas quand nous le voulons – ceci appartient aux parfaits – mais c’est lorsque nous sommes dans l’embarras et complètement épuisés qu’elle vient à notre secours. Elle apparaît de loin et me donne de la... Lisez l'article

4 Septembre 2018

Elles sont éprises du Très‑Beau

Saint Syméon le Nouveau Théologien, Hymne 15, Hymnes I, Cerf, SC n°156, Paris, 1976. Saint Syméon le Nouveau Théologien, Hymne 15, Hymnes I, Cerf, SC n°156, Paris, 1976.

Il s’est fait totalement homme, Lui véritablement, totalement Dieu, Lui l’Unique, sans division, homme parfait sans nul doute, le même est Dieu, tout entier en la totalité de ses membres. C’est ainsi qu’il y eut, à notre époque, en ces derniers temps, Syméon le Saint, le Modeste, le Studite, lui ne rougissait devant les membres de... Lisez l'article

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger

Conținutul acestui website nu reprezintă poziția oficială a Departamentului pentru Românii de Pretutindeni

Departamentul pentru rom창nii de pretutindeni