Ajouté le: 1 Mars 2013 L'heure: 15:14

Silence

Silence

Le silence d’une première rencontre
Le silence de l’autrui possible
Le silence qui a trop à dire, le silence qui a trop
Le silence de l’écoute
Le silence nécessaire du dialogue
Le silence poli
Le silence comme lieu de rencontre avec autrui
Le silence récupérateur
Le silence qui tue
Le silence de l’homme sage
Le silence de la quiétude et le silence dans le bruit
Le silence du blocage
Le silence douloureux
Le silence de celui qui ne peut rien dire
Le silence de celui que l’on n’a pas laissé parler
Le silence fatiguant, le silence reposant

Apprendre à se taire
Le fait de ne pas se taire
Les vertus et les péchés du silence
Qui se tait ?
Pourquoi ?

Le silence de l’homme qui est seul. Peut‑on se taire quand on est seul ? Non. Mais on peut parler tout seul, en échange.
Seulement quand quelqu’un peut t’écouter, tu peux te taire.
Seulement quand tu écoutes, tu peux te taire.

Choisir de se taire.
Quand peut‑on sortir du silence ? Qu’est‑ce que ça veut dire, rompre le silence ?
Le silence est‑il un état où un acte ?
Se tait seulement celui qui peut parler.
Le silence est une façon d’être ensemble.

Le silence est une agression. Le silence comme moyen d’éviter l’agression. Pour ne pas hurler, je me tais.
Le silence comme accord.
Qui peut se taire tout le temps ? Non, on ne peut se taire que de temps en temps. À la limite, celui qui poursuit le silence dans son cœur est celui qui détruit l’ego dans son intellect et dans son cœur.

Réduire au silence. Supprimer la possibilité du silence. Contraindre l’autre à parler.
Le silence simple. On se tait quand on n’a plus rien à dire.
Ça peut resurgir comme honnêteté d’un moment. Mais aussi ça peut être la contemplation d’une mort.

Le silence de celui qui ne peut plus te répondre.
(ça n’existe pas : le silence d’un homme qui est seul…)
Le silence du mystère. Le silence du secret. Le silence qui couvre, le silence qui signifie. Le silence qui comprend tout.

Ne pas parler du silence. Garder le silence. Si on l’a « démantelé », il a disparu…

Se taire est se taire toujours de quelque chose.

Le silence parleur.
Le silence de celui qui n’attend pas que tu te taises, que tu arrêtes de parler.
Le silence de celui qui ne veut pas savoir qu’il a été présent. Il préférerait n’être là qu’en tant qu’interface, indication, signe. Le silence du don : c’est le don qui parle, pas l’homme.
Le silence de la fausse sagesse, le silence profond de l’ignorance.
Le silence de la faiblesse, le silence de celui qui est faible
Le silence du temps
Le silence de la vide phraséologie
Le silence du poème

Un silence qui (ne) m’appartient (pas).

Silence

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger