Cette divergence concernant les écrits canoniques du Nouveau Testament d’un patriarcat à un autre, évoquée dans la 4e partie de cet exposé, s’explique aisément. Les trois premiers siècles de persécution que subit l’Eglise la privèrent partiellement de sa liberté de contrôle. De plus, le christianisme s’était... Lisez l'article

Outre ce faisceau de témoignages – précédemment évoqués dans la troisième partie de cet exposé – touchant l’authenticité de chacun des écrits évangéliques, en voici d’autres qui rendent indubitable l’existence de leur collection, universellement reçue, dès l’origine du 2e siècle,... Lisez l'article

Quant à l’auteur de l’Evangile selon saint Matthieu, est‑il l’Apôtre Matthieu le publicain qui, incontestablement, avait rédigé un premier Evangile en araméen ? La réponse est probablement négative. Un disciple s’est chargé de ce travail, en se référant aux sources mentionnées plus haut. Il était incontestablement... Lisez l'article

Il est incontestable qu’une tradition orale a précédé la rédaction des Evangiles canoniques d’aujourd’hui. Mais si la tradition orale a joué un rôle important dans cette rédaction, on peut affirmer aussi que les Evangélistes ont disposé de sources écrites, en langues grecque et araméenne. Ainsi, la tradition de l’Eglise... Lisez l'article

Authenticite, integrite et veracite historiques des Evangiles (I)
10 Octobre 2012

Authenticite, integrite et veracite historiques des Evangiles (I)

L’histoire est le récit des événements passés ; elle nous parle des hommes et des faits qui ont occupé la scène mondiale. Toutefois, comme la vérité et le mensonge, le génie du bien et le génie du mal guident parfois la plume des historiens, et l’homme sage doit s’appliquer à distinguer le vrai du faux, ce qui est de ce qui n’est pas.

On ne saurait demeurer étranger à la connaissance des exploits des grands capitaines et aux œuvres des principaux personnages qui, dans les domaines des arts, des lettres et des sciences, ont été la gloire de leur temps. Comment donc se convaincre des dires et des gestes de ces illustres femmes et hommes, sinon par les témoignages que fournit l’histoire écrite ou... Lisez l'article

A cette époque, l’économie du pays était en plein désarroi. Un mécontentement profond agitait les paysans, désorientés par la collectivisation de l’agriculture et la suppression du commerce privé. D’économique qu’elle était au départ, la crise devint vite politique. De semaine en semaine, la situation s’aggravait et... Lisez l'article

« La nuit sera très longue et très sombre », avait annoncé le Patriarche Tikhon, juste avant de mourir, en 1925. Il aurait pu ajouter « et très sanglante ». En effet, la persécution communiste généralisée s’efforcera de broyer l’Eglise orthodoxe sur la terre russe, mais également les autres confessions, avec des... Lisez l'article

Le temps des croisades marque le déclin de l’Empire byzantin, avec des conséquences importantes pour l’Église orthodoxe. En fait, la seconde moitié du XIe  siècle vit l’empire byzantin traverser une période de turbulences, en l’absence d’une dynastie stable sur le trône. C’est dans ce contexte qu’en 1071 la grande dynastie... Lisez l'article

Une fois achevée la période des persécutions, le christianisme devient une religion licite avec l’édit de Milan de 313, avant d’être proclamé religion officielle en l’an 380. Toutefois, une bonne partie des élites romaines restent hostiles à la nouvelle religion, et deux mondes différents, l’un chrétien et l’autre... Lisez l'article

Les premiers martyrs « folie » des chrétiens et mentalité romaine (II)
10 Avril 2011

Les premiers martyrs « folie » des chrétiens et mentalité romaine (II)

  « Je ne reconnais aucun autre Dieu que celui qui est Unique et Vrai, et qui a fait le ciel et la terre. C’est Lui que nous servons avec zèle, c’est Lui que nous prions jour et nuit, pour nous, pour le genre humain et pour la santé de l’empereur ». (Actes du martyre de saint Cyprien de Carthage)

Dans la situation de crise de l’empire romain provoquée par la pression des peuples « barbares » aux frontières du nord et de l’est, l’attitude vis-à-vis des chrétiens s’est durcie au cours du deuxième siècle, sous la dynastie des Antonins (les empereurs Trajan, Hadrien, Marc Aurèle). Les chrétiens étaient de plus en... Lisez l'article

Les premiers martyrs « folie » des chrétiens et mentalité romaine (I)
10 Mars 2011

Les premiers martyrs « folie » des chrétiens et mentalité romaine (I)

« Nous avons décidé de remettre tout en ordre d’après les anciennes lois et la discipline romaine et faire que les chrétiens, qui avaient abandonné la religion de leurs pères, reviennent à la raison (ad bonas mentes redirent). En effet, ceux-ci ont été saisis d’une telle obstination et folie qu’ils ne respectaient plus les vénérables traditions des anciens (…), et se sont eux-mêmes fait des lois selon leur bon vouloir, attirant à eux une multitude de peuples ».    

Empereur Galère, l’édit de Serdica Ces paroles de l’édit de Serdica (311), bien qu’incluses dans un premier édit de tolérance après de terribles persécutions, sont représentatives d’une longue tradition de pensée qui a caractérisé la mentalité romaine avant la christianisation de l’empire sous Constantin... Lisez l'article

7 Octobre 2010

L’Orthodoxie occidentale

  En réponse à un article inexact de « orthodox Wiki » sur l’ECOF reproduit dans le n°30 d’Apostolia, en p. 8  

Le premier millénaire fut celui de l’Eglise indivise, qui confessait la foi orthodoxe – celle des 7 conciles œcuméniques- et avait une structure conciliaire, conformément à l’enseignement du Christ et au modèle donné dans les Actes des Apôtres. Il y avait une unité de la foi dans la diversité des rites (qui étaient nombreux, tant... Lisez l'article

Le pèlerinage, compris comme un voyage privé ou collectif vers un lieu sacré, est une forme de culte et de dévotion très répandue dans les religions antiques, intensément pratiquée jusqu’à notre époque. Même si chaque religion présente des particularités importantes concernant le temps, la modalité et la signification... Lisez l'article

Saint Etienne le Grand et la « porte de la chrétienté »
11 Mai 2010

Saint Etienne le Grand et la « porte de la chrétienté »

« Après sa mort et jusqu’à aujourd’hui, on l’appelle le prince Etienne le Saint, non parce que son âme aurait été irréprochable, mais pour ses grandes prouesses qu’aucun de nos seigneurs n’avait jamais accomplis auparavant et qu’aucun d’entre eux n’égalera par la suite. » (La chronique de Grégoire Ureche)

Que ce soit par sa foi ou par les épreuves subies tout au cours de son règne brillant, le prince Etienne le Grand (1457-1504) est celui qui incarne le mieux dans l’histoire roumaine la figure du saint prince orthodoxe. Il a été canonisé par l’Eglise orthodoxe roumaine en 1992, une décision qui ne représen-tait cependant que la reconnaissance par le Saint-Synode... Lisez l'article

La fondation de la Moldavie et la reconnaissance de la métropole de Suceava
11 Avril 2010

La fondation de la Moldavie et la reconnaissance de la métropole de Suceava

La fondation de la Moldavie au XIVème siècle est le fruit de la « descente » d’un chef venu de l’au-delà des Carpates, le voïvode Bogdan. Tout comme pour la Valachie, la naissance de l’état moldave a été étroitement liée à celle de la métropole orthodoxe ; cependant, le prince et les boyards ont rencontré plus de difficultés pour en obtenir la reconnaissance de la part du Patriarcat de Constantinople. Mais leurs efforts ont été finalement couronnés de succès, ce qui fut une victoire fondamentale pour l’affirmation de l’identité du jeune état.

I. La fondation de la Moldavie par la « descente » du voïvode Bogdan Avant la création de l’état, le territoire moldave était divisé en plusieurs cnézats et voïvodats qui étaient tombés sous la domination des Comans puis, après 1241, celle des Mongols de la Horde d’Or, qui menaçaient de conquérir plus à... Lisez l'article

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger