Ajouté le: 8 Novembre 2012 L'heure: 15:14

Le double mystère du Mariage

Homélie de St Nikolaï Vélimirovic, Prologue d’Ochrid

« Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport au Christ et à l’Eglise. » (Eph. 5, 32)

Le double mystère du Mariage

C’est un grand mystère lorsqu’un homme quitte son père et sa mère pour s’attacher à sa femme. L’Apôtre lui‑même, qui avait été élevé au troisième ciel et avait contemplé beaucoup de mystères célestes, appelle le mariage de l’homme naturel sur terre un grand mystère. C’est le mystère de l’amour et de la vie, et le seul mystère qui le dépasse est le mystère du lien du Christ avec Son Eglise. Le Christ s’appelle lui‑même l’Epoux et l’Eglise son épouse. Le Christ a tant aimé l’Eglise qu’Il a quitté son Père céleste pour Elle – bien que Lui restant égal en unité d’essence et de divinité – Il est descendu sur terre pour s’attacher à Son Eglise. Il a souffert par amour pour Elle, afin de pouvoir, par son Sang, la purifier du péché et de toute impureté et la rendre digne d’être appelée Son Epouse. Il réchauffe l’Eglise de son amour, Il la nourrit de son Sang, et la vivifie, l’illumine et l’orne de Son saint Esprit. Tel l’homme envers sa femme, le Christ est envers l’Eglise. L’homme est le chef de la femme et le Christ est le Chef de l’Eglise. La femme obéit à son mari, et l’Eglise obéit au Christ. L’homme aime sa femme comme sa propre chair, et le Christ aime l’Eglise comme Sa propre chair. L’homme aime sa femme comme lui‑même, et la femme a la crainte respectueuse de son mari. Le Christ aime l’Eglise comme Lui‑même, et l’Eglise se tient dans la crainte et le respect du Christ. Comme personne ne hait sa propre chair mais lui donne chaleur et nourriture, ainsi le Christ Lui aussi donne‑t‑Il chaleur et nourriture à l’Eglise qui est sa propre chair. L’âme de toute personne humaine est l’épouse du Christ – Epoux, et la communauté de tous les fidèles est l’Epouse du Christ‑Epoux. La relation de tout croyant avec le Christ et celle de toute l’Eglise avec le Christ est essentiellement la même. Le Christ est la Tête (Chef) du grand Corps qui est appelé Eglise, et qui est en partie visible et en partie invisible.

Oh, mes frères, c’est un grand mystère. Il nous est révélé selon la mesure de notre amour pour le Christ, et de notre crainte de Son jugement.

O Seigneur et Sauveur de bonté, lave Toi‑même nos âmes et sauve‑les et orne‑les, afin qu’elles puissent être dignes de cette unité immortelle et indescriptible avec Toi, dans le temps et l’éternité.

A Toi louange et gloire à jamais.

Amen.

Trad. de l’Anglais, version Mother Maria, par Anne Monney

Le double mystère du Mariage

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger