Parole du métropolite Joseph (avril 2008)

publicat in Parole du métropolite Joseph pe 1 Avril 2008, 17:21

« Le temps des larmes est passé, ne pleurez plus ! Mais annoncez aux apôtres la Résurrection » (strophes de la Résurrection, matines)

 

Qui peut être apôtre du Christ pour annoncer au monde la Résurrection ? – Au début, ce sont les anges qui l’ont annoncée à la Mère de Dieu et aux femmes porteuses d’aromates ; puis, les femmes porteuses d’aromates l’ont annoncée aux douze apôtres, et les apôtres l’ont annoncée au monde. Depuis, chaque chrétien est appelé à être apôtre, c’est-à-dire envoyé du Christ pour semer dans le monde la parole de la Vérité. Comment ? Non seulement par la parole que nous adressons aux autres au sujet de Dieu, mais également, et surtout, par ce que nous vivons dans le secret de notre cœur, là où nous souffrons avec celui qui souffre, et nous réjouissons avec ceux qui se réjouissent, recevant avec joie le prochain dans la maison de notre coeur, luttant pour parvenir à l’aimer et demandant pour lui le salut au Seigneur. Ainsi, la vérité de la Résurrection pénètre dans la nature humaine elle-même – et, par-dessus tout, par notre prière et notre présence discrète, remplie d’amour.

C’est ce qu’on fait les femmes porteuses d’aromates aux côtés du Sauveur ; et elles nous fortifient à notre tour dans la puissance de notre prière secrète, en présence du Sauveur qui nous montre que ce qui advient dans la profondeur de notre âme, invisible et inconnu de tous, sans être remarqué par personne, est accepté par le Père et vu par le Père dans le secret. A vrai dire personne ne peut jamais nous récompenser pour cela. Notre discrétion dans la prière pour le monde trouve sa force dans la conviction que tout se passe dans la perspective de l’éternité.

+ Métropolite Joseph