Sur la foi chrétienne et les autres croyances (III)

publicat in Homélies pe 7 Juin 2012, 09:19

St Nikolaï Vélimirovic, « Le Prologue d’Ochrid »

Pourquoi des personnes, bien instruites, baptisées comme chrétiennes, tombent‑elles de la foi en Christ dans la philosophie et de savantes théories, en les prétendant plus vraies que le christianisme ? Pour deux raisons principales : soit à cause d’une connaissance tout à fait superficielle de la Foi chrétienne, soit  à cause du péché. Une connaissance superficielle du Christ Le rejette, et le péché s’enfuit devant le Christ comme un félon devant le jugement. Les chrétiens superficiels et coupables sont souvent devenus les ennemis les plus âpres du christianisme, de même que les païens. Pour les superficiels et les coupables, il est plus confortable de se baigner dans les eaux peu profondes du marais de la pensée humaine que dans les profondeurs dangereuses du Christ. Ceux qui sincèrement se mettent à suivre le Christ, sont constamment invités par  Lui à une profondeur de plus en plus grande, comme Il le dit une fois à Pierre : « Va en eau profonde ». St Marc l’Ascète écrit que l’on comprend la Loi de Dieu dans la mesure de l’accomplissement de Ses commandements. « L’ignorance pousse l’homme à parler contre ce qui l’aide, et l’insolence nourrit le vice ».

Titre & Trad. Anne Monney