Sur la foi chrétienne et les autres croyances (II)

publicat in Homélies pe 10 Mai 2012, 11:47

St Nikolaï Vélimirovic, « Le Prologue d’Ochrid »

Si la philosophie humaine peut contenter un homme, pourquoi les philosophes Justin et Origène sont-ils devenus chrétiens ? Pourquoi Basile, Chrysostome et Grégoire, qui avaient étudié la philosophie hellénique dans son entier à Athènes, reçurent-ils le baptême ? Et le Bienheureux Augustin, qui était un familier de la sagesse hellénique et romaine – pourquoi abandonna-t-il le tout pour chercher le salut et la lumière dans la foi chrétienne ? Et Saint Clément de Rome, qui était très riche et très instruit ? Et Sainte Catherine, qui était de la maison royale et qui connaissait toute la sagesse séculaire de l’Egypte ? Et Joasaph, héritier de la culture de l’Inde, qui était versé dans toute la philosophie indienne ? Et combien, combien d’autres qui avaient cherché d’abord dans la philosophie une explication des énigmes de ce monde et de la lumière pour leurs âmes, s’approchèrent ensuite de l’Eglise et en vinrent à adorer le Seigneur Christ.

Titre & Trad. Anne Monney